Platon et les Caves! De gauche à droite: Jordan Swift, Flipped Out, Éric Boulanger, Bobby Beaton, Daniel Fiocco

Ce mercredi, Mondo P.Q. va monter le son d’un cran ou deux (ou trois ou quatre) et rocker la baraque avec les groupes garages du Québec des années 60.

Nos invités de marque, Flipped Out Phil et Daniel Fiocco, nous proposeront une heure de ces groupes dont le rock bluesé et souvent très primitif était directement inspiré des groupes américains et de la British Invasion. Souvent formés de musiciens encore adolescents, ils étaient à l’image de la jeunesse de l’époque et chantaient leur « révolte » en revendiquant le port des cheveux longs ou des chemises à pois et en repoussant les valeurs conservatrices du Québec et, par le même fait, de leurs parents.  Les paroles de leurs chansons peuvent aujourd’hui paraître naïves ou simplettes, mais « La génération d’aujourd’hui », comme chantaient Pagliaro et Les Chanceliers, se retrouvait au coeur des changements sociaux et culturels de la Révolution tranquille et ces groupes peuvent aujourd’hui se vanter d’être, en quelque sorte et à leur façon, des pionniers du rock québécois.

Photo de ventedegaragepodcast.blogspot.com

 

Ces groupes et ce son ont grandement influencé nos invités.

Pendant 14 ans (1985-1999) Flipped out Phil a animé la brillante émission de radio “The Subterranean Jungle” sur les ondes de CKUT, à Montréal. Inspiré par les disc-jockeys américains comme Mad Daddy, Flipped Out nous faisait vivre chaque semaine un véritable retour dans le temps de la radio AM américaine, en parlant (ou plutôt, en « criant ») en rimes et en entrecoupant ses pièces d’anciennes publicités ou bande-annonces de l’époque. L’émission de Flipped Out a inspiré bon nombre de groupes locaux montréalais à se lancer à leur tour dans le rock primitif aux trois accords, comme les Sexareenos ou les Spaceshits. Dans les années 90, Flipped Out Phil s’est également fait connaître sous le nom de « Platon », le temps de philosopher sur scène avec ses « Caves » (dont Daniel Fiocco) en reprenant des pièces de groupes de l’époque comme Les Misérables, Les Lutins, etc.

Daniel Fiocco est luthier professionnel dont certaines créations font maintenant partie des collections de Paul McCartney, Peter Frampton et autres grands noms. Collectionneur et fan des groupes québécois des années 60, Daniel a fait partie de plusieurs groupes faisant revivre le son de l’époque comme Les Incapables, Les Séquelles, Platon et les Caves et, aujourd’hui, le Chelsea Beat. Il a également été un des fondateurs et organisateurs des soirées cultes « Monstre à Go-Go » dans les années 90 et a compilé quelques-uns des meilleurs titres du garage québécois pour les compilations « Dans le vent », vol. 1 et 2.

 

Partagez

No Commentaires

Laissez un commentaire