André Lejeune dans toute sa splendeur!

Certains d’entre vous ont certainement entendu parler de l’exposition « d’Elvis aux Beatles : la naissance du rock’n’roll au Québec » du Musée du rock’n’roll du Québec, au Centre Pierre-Péladeau (du 9 juin au 9 juillet).

Impossible d’animer une émission nommée « Mondo P.Q. » sans au moins le mentionner.

Nous avons donc décidé de faire mieux : dédier l’heure entière à cette exposition, en invitant un des pionniers du rock québécois à venir nous en parler.

Peu le savent, mais André Lejeune a bel et bien endisqué un des premiers 45 tours « rock » au Québec, avec « Qu’est-ce que le rock and roll » en 1957.  D’ailleurs, on le surnommait le « Elvis Presley canadien-français ».

J’ai eu la chance et le plaisir de côtoyer André Lejeune pour la première fois en 2007 – ironiquement à Toronto – lorsque je travaillais au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Nous avions alors intronisé ses pièces « Une promesse », « Prétends que tu es heureux » et « Il suffit de peu de choses ».

C’est un homme qui a à coeur la musique d’ici et son essor, et qui s’est personnellement impliqué dans la mise sur pied de ce musée. Il animera d’ailleurs « Le gala des immortels », le premier Temple de la renommée du rock québécois, le dimanche 19 juin prochain au Club Soda. André Lejeune y sera également intronisé, en compagnie de Carmen Déziel, Léo Benoit, Beau-Marks, Les Jérolas, Arthur Cossette (Les Jaguars), Bob Davies (Rythm Jesters) , Billy Mason, Hal Willis, Roger Miron, Gordie Sullivan, Les 3 clés, Trevor Payne et Les Mégatones.

C’est avec grand plaisir que Sébastien et moi l’accueillerons mercredi prochain, le 15 juin, à Mondo P.Q !

Mimi

P.S. Photo de André Lejeune de http://www.amourdurocknroll.fr

 

Partagez

1 Commentaire

Je viens d’écouter Mondo PQ #2. Super émission ! Tant pis pour André Lejeune. Ça aurait peut-être pas fait une aussi bonne discussion que celle que vous aviez avec vos invités. Avec seulement quelques exemples historiques précis, ils ont vraiment réussi à nous donner l’eau à la bouche par rapport à l’expo sur l’histoire du Rock PQ. La discussion était sur un ton détendu avec des gens articulés, qui parlent de sujet hyper intéressant qu’il connaisse à fond. Une vrai émission de contenu. Pu capable les émissions sur les “tendances” …

Le pièces de Claude Atkins, Wow !

Laissez un commentaire