Électrique.. et (dé)culotté! Logo de l'incontournable discothèque montréalaise des années 70, Le Limelight.

Électrique.. et (dé)culotté! Logo de l’incontournable discothèque montréalaise des années 70, Le Limelight.

En l’absence de Mimi, nous avons eu le bonheur et le privilège de recevoir l’ami et discophile émérite du blogue Psyquébélique, Simon M. Leclerc. Après deux participations à nos spéciales Province du Jazz, cette fois, nous lui avions commandé une heure de sélections disco spatiales et d’électro pop. Entre la fièvre du samedi soir et la folie des arcades, notre invité dévoile plus d’un chaînon manquant dans l’évolution synthétique du son québécois. Tous en piste!  Bonne écoute!

 

Nancy Harris – Il faut me toucher du bout des doigts (Martin; 1976?)

Yves Rousseau – Down but alive (Étoile; 1978)

Simple avec une double face A des productions Chantal Pary. Qui étais-tu Yves Rousseau?

Espace 5 – L’amour est magique ()

Un mystérieux projet parallèle du talentueux multi-instrumentiste Denis Lepage, futur moitié du duo disco Lime.

Les Satellipopettes – On est bien dans l’espace (1983)

3e diffusion d’un titre de Claude Steben! On s’étonne!! Électricien devenu chanteur populaire, il fera la première partie de Mireille Mathieu en Europe. Il se réinventera pour le petit écran en Capitaine Cosmos au début des années 80. Son attachant personnage, en compagnie de Vermicelle, animait le quiz pour jeunes Les Satellipopettes. Cette folle aventure spatiale remporta un succès instantanné et plusieurs produits dérivés – dont 4 albums- furent développés. 30 ans plus tard, Sébastien n’a pas oublié sa poignée de main avec le Capitaine, à Rimouski… devant La Baie.

Dyn-o-Mite De Luk (Anik de Luk) – Mon nom c’est Dyn-O-Mite

Son second simple, publié en 1977, suivant son premier effort de 1970 (Les filles d’aujourd’hui / Mister Harrison). Aurevoir trémolo d’antan, bonjour groove agressif!

Surprise Band – Monter plus haut (Gamma; 1977)

Une histoire de famille que nous avait fait découvrir le blogue Psyquébélique il y a quelques années. Le groupe était formé de Réjean Fortin (basse, voix), Jean Fortin (guitare élec/acoust, synthétiseurs, clavinette, carillon, orgue, cuivres), Henri Fortin Jr (percussion, batterie, effets), Michel Mailhot: (piano, moog, violons, cuivres).

Toulouse – Miss Pacman (KebekDisk; 1983)

Composition de Nicole Lizotte et Gerry Leduc pour le trio alors composé de Judy Richards, Lorri Zimmerman (ex-Munks/Freedom North) et Liette Lomez. On connait le perssonage d’arcade, mais ces paroles la dépeignent plutôt de façon lubrique, vous ne trouvez pas? Super coquette, personne résiste; des millions de mecs sont sur sa liste. Quand tu la tiens, elle te fait jouir; si tu la retiens, elle veut s’enfuir. Pour d’autre partie faudra payer…

Trans X – Digital world (Illusion; 1983)

Pseudonyme pour Pascal Languirand, fils de Jacques Languirand. Rare face B de Vivre sur vidéo, version française plus tardive de Living on video, un hit new wave planétaire!

Georges Thurston – Change your sex by computer (Unissson; 1985)

Extrait survitaminé de son album post-Boule Noire, Première, produit entre le Québec (Studio Six, Bobinason) et l’Alabama (Muscle Shoals Sound Studios). Thurston est méconnaissable!

Fric – Erreur érotique (DeeJay; 1982)

Aussi connu sous le nom Le Fric. Composition de Claude Landry et Noel Delcourt (aujourd’hui hypnologue; revoyez le reportage de Caméra 87). Landry collaborera à quelques autres simples/albums disco dont Kat Mandu (The kat is back). Le simple aura aussi son pressage français avec une pochette illustrée.

Cesarez – Cœur de plastique (Bobinason; 1982)

Un véritable ver d’oreille qui charmera les fans de la chanteuse française Lio ou du duo Elli et Jacno! Relisez l’article de Simon ici.

La belle et la bête – Danse magique (1981)

 

 

Partagez

6 Commentaires

Bonjour à vous, la bande de Mondo PQ. J’écoute votre excellente émission depuis le début et je ne cesse de découvrir, grâce à vous, les diamants oubliés de notre culture musicale. Merci de partager ça avec nous. Je vous écrit au sujet de la chanson de Cesarez- Coeur de plastique. Pendant l’émission, vous vous demandiez si l’auteur de la pièce D.Ouimet n’était pas la célèbre comédienne Danielle Ouimet. Je sais pas si vous avez remarqué mais c’est clairement elle qui dit l’introduction parlée, j’ai bien reconnu sa voix. Donc, c’est fort possible qu’elle ait été associé à ce projet.

Pierre-Olivier.

Merci pour ton commentaire Pierre-Olivier. Mais, mais… c’est vrai que cette voix chaude à l’intercom en intro rappelle celle de Ouimet!! Un bref caméo s’il en est un.

Sylvain Lecours

On cherche toujours qui est “Yves Rousseau” ? (Down But Alive)
Hypothèse: Est-il trop fou de croire qu’il pourrait s’agir de Yves Rousseau du groupe SEX ? (Aussi “les Smatts” / Johnny et les Smatts )

Je ne serais même pas surpris qu’il s’agisse du même musicien! Yves Rousseau, vous confirmez? ; )

Je suis 6 ans en retard, mais j’apporte ici l’information que j’avais trouvé sur Anik De Luk alors que je faisais il y a 2 ans des recherches sur son 45 tours “Les Filles d’Aujourd’hui”
En fouillant un peu, j’avais découvert que le nom d’Anik De Luk apparaissait dans un blogue qui parle de …. Jeux vidéos !

On pouvait y lire que l’animatrice de radio (CKOI) ANIK DE LUK s’était inscrite au « Livre des Records » Québécois après avoir « passé plus de 17 heures à jouer à la console Odyssey 2 de Magnavox ». La photo publiée nous montre Anik en action, accompagnée de… Nanette Workman !

http://noirmagnetique.blogspot.com/2016/02/des-records-quebecois-en-1984-odyssey-2.html

Et voici que je viens aussi compléter l’information à propos de Yves Rousseau (Down But Alive).

Voilà, c’est confirmé !! Nous avons trouvé l’identité de Yves Rousseau et il s’agit bien du guitariste du groupe Sex ! Et voici ce que j’ai trouvé après une conversation avec le preneur de son et réalisateur Florent Sylvain, et après quelques recherches et recoupements sur Internet :

Après sa participation au groupe Sex, Yves Rousseau a été membre d’un groupe de musiciens / comédiens nommé « Johnny et les Smatts », dont faisait partie également le batteur Michel Bélanger. En plus de faire des spectacles, ils ont enregistré au moins un 45 tours, une reprise de « Surfin’ Bird » dont la face B était « Ja-Ja-Ja-Ja-Janine », sur étiquette Mirage AS-1021. C’est l’étiquette de Chantal Pary et André Sylvain.

Le 45 tours que vous avez présenté “Down But Alive” sur étiquette Étoile est justement une production de Chantal Pary et André Sylvain, à peu près à la même époque.

Il a plus tard incarné à la télévision et à la radio un personnage dont je me souviens encore : le faux Italien « Giuseppe Mastromiamiani ». Rappelez-vous de son patois « Sacremouille de Câlaille » ! J’ai retracé un video-clip d’une de ses apparitions aux célèbres « Lundis des Ha-Ha » où nous avons découvert Ding et Dong. Le clip date de 1983 :

https://youtu.be/Ece7y2XrT9I

Toujours dans la peau de ce personnage, il a fait équipe en 1988 avec Luc Senay, qui personnifiait aussi un Italien « Alfredo ». Yves Rousseau a aussi joué son personnage dans un film, Guide de La Petite Vengeance (2006) réalisé par Jean-François Pouliot et écrit par Ken Scott.

Florent Sylvain me confiait que Yves Rousseau a aussi fait de l’animation au Parc Safari et on peut le voir ici dans une publicité :

https://youtu.be/44moXWwkJW0

À titre d’animateur et humoriste il a ensuite œuvré pour l’équipe de Animation Daigle . Des renseignements puisés sur Internet nous laissent entendre qu’il ne fait plus de spectacles.

Ils nous reste maintenant à le retracer pour le saluer ! Je fais actuellement des recherches en ce sens.
Wow. Beaucoup de travail de recherche mais on a trouvé !

Laissez un commentaire