LesBreastf_After_BW

Les Breastfeeders en 2011 (Johnny Maldoror, Suzie McLelove, Joe, Luc Brien, Sunny Duval, Pat No).

Les Breastfeeders étaient en spectacle hier soir peu avant minuit, dans le cadre du Festival Anarchronique. L’occasion était bien choisie pour recevoir Luc Brien & Suzie McLelove pour piger dans leurs discothèques personnelles à la recherche des influences musicales québécoises du groupe. On boude pas notre plaisir! Vous aurez ainsi droit à des titres aussi décapants que surprenants. Bonne écoute!

36454-300cLes Breastfeeders – Le monde tourne autour de toi (Bonsound/Blow the fuse; 2011)

Extrait de leur plus récent album, Dans la gueule des jours.

Normand Fréchette & Les Hou Lops – J’étudie mon grec (Riviera; 1967)

Fréchette est un animateur radio et télé fort populaire, chanteur à ses heures sur quelques 9 simples. Une production signée Tony Roman pour l’étiquette française Riviera. Un des simples les plus percutant des Hou Lops, groupe phare de la scène de Saint-Hyacinthe.

Les Bel Air – Ils parlaient dans mon dos (Premiere; 1965)

Leur second simple culmina à la 8e position du palmarès Echos Vedettes en novembre 1965. Il s’agissait d’une adaptation juste un peu plus déchirante que l’originale, Just a little des Beau Brummels.

André Cousineau & Michèle Mercure – Kid Sentiment (Jupiter; 1967)

Une production de Louis Parizeau (batteur des Sinenrs), ce simple regroupait les deux comédiennes du film de Jacques Godbout, Kid Sentiment. Les deux faces de ce simples seraient interprétées par Les Sinners l’année suivante sur l’album concept Vox Populi.

Chantal Renaud – Plattsburg Drive-in Blues (Jupiter; 1969)

Co-composition avec Gene Williams, ex-Gene & the G-Notes et plus tard guitariste de Lautrec. Ce titre serait No 6 au palmarès de la fin janvier 1970!

Lucie Vallée – Un oiseau sur la branche (Spectrum; 1972)

On avait déjà diffusé la pétillante Le Noël des petits en décembre dernier, mais voici LE simple à succès pour cette chanteuse, orchestré et arrangé par Denis Forcier (ex-Sultans). Un vers d’oreille ultimement inclus sur Palmarès Comique (K-Tel; 1980).

Marc Drouin et les Échalottes – Après l’école (Disques Laser; 1984)

Marc Drouin accompagnées de ses Échalottes, Sylvie Choquette & Geneviève Dumas. Germain Gauthier signe toute la musique (guitares, claviers, synth) et on note la présence de Gilles Valiquette (programmation et manipulation des ordinateurs.. on niaise pas avec ça!) sur cet album.

la_patrie_111967_ChantelsLéveillée

Remy des Chantels préfère… la musique psychédélique (La Patrie, novembre 1967).

Les Chantels – J’ai choisi la plus belle (A1; 1967)

Adaptation de Darlin’ be home soon du Lovin’ Spoonful.. Avant-dernier des six simples commis pas le groupe de Montréal, cette fois avec leur tout nouveau chanteur, Albert Ramaglia, aka Rémy, père de Johnny Maldoror. Le groupe signa aussi deux jingles incendiaires (Shaggy Baggy Joe/Have you ever felt blue) sur un rarissime 45 tours pour promouvoir les pantalons Tee-Kays, contribua à l’album Noël dans le vent, participa aux tournées Musicorama en 1966 puis Starovan 1966, 1967 et 1968 (partageant la scène pour le spectacle d’adieu des Sultans) et se sépara vers 1970.

Autchose – Pousse pas ta luck bébé (Columbia; 1975)

Composition coup d’gueule du tandem Lucien Francoeur et Pierre Gauthier (Genèse; Éclipse) tiré du premier album du groupe, Prends une chance avec moé. Essentiel! Francoeur annonçait plus tôt cette semaine la parution d’une anthlogie de ses enregistrements sur 13 CD, prévue pour l’automne 2013. À suivre…

Harmonium – L’exil (CBS; 1976)

Un court extrait transcendant de ce chakra du cœur mis en chanson sur l’ultime album du groupe, l’Heptade.

Partagez

No Commentaires

Laissez un commentaire