EmeraldCity

Emerald City, vers 1975 (extrait du site MySpace du groupe).

Depuis le début de notre survol de la scène hard rock québécoise, nous avons eu le bonheur de retracer plusieurs musiciens ayant signé certains titres parmi les plus corrosifs de la province! Coup de chapeau et salutations à Peter Riden (The Musical & Humanist Advent Concept), Roger Hubert (guitariste pour les Sound Track), Alain Gaucher et Michel Beauregard (anciennement du groupe Tension), Robert Marchand et Pierre «Pedro» Ouellet (tous deux de la seconde mouture de Sex) ainsi que Gerry Markman du groupe MAX (lisez l’entrevue sur le blogue Patrimoine PQ). Nous apprécions énormément vos commentaires et espérons que ce troisième volet, branché sur le 220V, vous comblera de nouveau. Montez le volume à 11 et.. bonne écoute!

Découvrez les autres éditions de Province du Hard Rock ici et .

Extrait – Flop Festival à Manseau (Archives de Radio-Canada; 1970)

Offenbach Soap Opera – Mourir d’amour (Barclay; 1970)

La troupe de musiciens avait auparavant pressé quelques simples sous le nom des Gants Blancs, puis La 7e Invention (accompagnant notamment Bruce Huard), mais sous le vocable Offenbach, leur rock attitude s’impose comme une tonne de brique. À l’époque, le groupe était composé de Gérald Boulet, son frère Denis Boulet, Michel «Willie» Lamothe, Jean Gravel et Pierre Harel.

claireClaire Lepage & Compagnie – Tomorrow (Trans-Canada; 1970)

Celle qui avait conquis les palmarès pop avec sa reprise de Bang, bang avait dévloppée une image plus rock vers 1970. Ce titre est une des deux pièces de l’album où Lepage ne semble pas présente, du moins vocalement. La Compagnie était formée de Germain Gauthier (chant, guitare), Richard Patri (chant et batterie) & Bill Lagariuk (chant et basse).

Sex – See (Trans-Canada; 1971)

Extrait du second et dernier album du groupe, The end of my life, évoluant maintenant à 4 voire 5 musiciens. La présence du saxophoniste Pierre «Pedro» paufine judicieusement le son hard rock, autrefois plus brut sous la forme d’un power trio.

Dionysos – Sul’giab (Zodiaque; 1971)

Une composition de Marcel Sabourin, un simple en partie réédité sur la compilation «Pionniers 1969-1994» de ProgQuébec. Le 45 tours avait été publié suivant leur passage de Jupiter vers l’étiquette Zodiaque. Ce groupe de Valleyfield était composé de Paul-André Thibert, Philippe Bech, André Mathieu, Éric Clément, Jean-Pierre Legault et Robert Lepage.

concept

The Musical & Humanist Advent Concept – I ain’t no punk (Reveal; 1977)

Ce groupe de Laval prônant l’Humanisme offrait de quoi surprendre: une production hard-rock psychédélique entièrement autogérée sous leur propre label (Reveal), bénéficiant de pressages d’une surprenante qualité graphique. Ceci est leur plus rare second simple (le premier, bilingue, peut être écouté sur Patrimoine PQ) et bien que le vent tourne, nos musiciens n’ont que faire de cette nouvelle mode: ils sont tout sauf punk. Ce qui en soi est plutôt.. punk malgré tout.

Clockwork – Mean lady (Sonogram; 1975)

Mouture tardive du groupe Blind Ravage avec André Deguire, Lucien Larin, Fernand Pelletier & Serge Fleury. Fleury (orgue, piano) avait été anciennement membre du groupe Les Furys.

Rockers – Notre côté B (RCA; 1974)

Projet parallèle de Michel Pagliaro, un « retour aux sources » en quelques sortes avec ses musiciens de l’époque (Hovaness Hagopian, George Lagios, Derek Kendrick & Billy Workman) et de nombreux amis comme Tony Roman, Angelo Finaldi, Richard Tate. Cette face B instrumentale accompagnait le simple « Miss Ann » et serait même utilisée dans une sulfureuse scène du long métrage de Denys Arcand, Gina, où Céline Lomez effectue un strip-tease. Voyez ce film!

Mahogany Rush – Plastic man (Kot’Ai; 1973)

Power trio enflammé par le jeu de guitare du jeune prodige montréalais Frank Marino (19 ans), avec Paul Harwood (basse), Jimmy Ayoub (batterie). Lourdement influencé par Jimi Hendrix, cette pièce est extraite de leur second album, Child of the novelty, sur laquelle Marino joue de TOUS les instruments.

Emerald City – Expressions (Hippopotamus; 1975-76)

Power trio formé de Matthew Enright (chant, guitare), d’un ex-Bartholomew Plus 3 George Gardos (basse) & Patrick Saraceno (batterie). On note aussi la présence de Lorri Zimmerman et Mary-Lou Gauthier (deux futures Toulouse). Le groupe a réédité son rarissime album Waiting for dawn sur vinyle dans les années 90 et a aussi publié en 2002 une réédition CD qui inclut un enregistrement live de l’époque sous le titre Return to OZ !

Tension

Tension (Extrait du site Web du Flashback Club Band)

Tension – Tension (Music Lab Records; 1980)

Groupe formé de Michel Beauregard, Mario Chagnon, Alain Gaucher, Donald Harrison et du chanteur Mike Ware. Beauregard (ex-Les Insiders au début des années 70) et Gaucher avaient été auparavant du groupe Extension. En 1980, Tension participe au concours de CHOM FM « The spirit of rock » avec la chanson « Come alive » tout en autoproduisant simultannément son album Released. Gaucher et Beauregard participent depuis 2008 au Flashback Club Band , carburant toujours au rock.

Leroux – Je ne suis pas (CAM; 1979)

Auteur, compositeur, interprète et comédien (décédé en 2005). On le remarque en 1976 aux côtés de François Guy, Louise Portal et Céline Lomez notamment ans la comédie musicale Circociel. Il serait aussi de la première mouture québécoise de Starmania et chanterait même en duo avec Céline Dion sur son album La voix du bon Dieu. Je ne suis pas est extrait d’un simple 12” publié pour son premier album éponyme de 1979. Ça déménage! Yves Légaré est le guitariste; on le retrouvera plus tard avec Gerry Boulet notamment.

Partagez

21 Commentaires

Wow-Dionysos!
Ils avaient fait un video clip pour la nouvelle version de Sul Yiab (1994?):des motos et un bapteme dans une église…

Content que tu apprécies. Ahh oui, un clip existe?!! Messieurs de Dionysos, on compte sur vous pour mettre ça en ligne. ; )

ahaha C’est presque pas exagéré. Now this is IT: Georges LANGFORD!!!

J’aimerais savoir ce que sont devenus Mike Ware et Mario (Toyo) Chagnon ? J’adorais Tension et j’ai connu personnellement Toyo à l’âge de 15 ans à Granby. Mike avait une superbe Corvette rouge et blanche et je me rappelle aussi l’avoir vu à Jeunesse d’aujourd’hui, il avait enregistré un 45 rpm qui ne convenait vraiment pas à son style. Maudit que je les trouvais bon. Merci, Mario

Mike Ware est malheureusement décédé en 2005. Il semble qu’il ait tout de même publié 3 simples vers 1975, loin du rock en effet à en lire les titres… Toyo de son côté est devenu directeur artistique pour Sylvain Cossette, Claude Dubois et plus récemment Amélie Veille en 2004.

Alain Gaucher (basse) et Michel beauregard(drummer) du groupe Tension font partis du flashback club band. Un groupe de Granby. Donald Harrison aux claviers a délaisser la musique

J’ajouterai même que André Charette, guitariste solo du Flashback Club Band, a autrefois été membre des groupes Les Index, puis Wisdom! M. Patenaude était aussi guitariste de Flush. Rocker un jour, rocker toujours…

J’aimerais beaucoup beaucoup pouvoir me procurer les (tounnes ) de RELEASED de TENSION on ne les retrouve nulle part , qqun sait ou les trouver?? merci d’avance

Rejoignez trois ex-membres de Tension: Michel, Alain ou André aujourd’hui du groupe Flashback Club Band. Ils sont super gentils et rockent toujours la barraque! Je suis persuadé qu’ils ont une version professionnellement numérisée de leur album. http://flashbackclubband.webs.com/contactus.htm

Patrick "Patho" Lajoie

En effet, Roger Hubert est toujours actif sur scène, avec la production “QUÉBEC, JE ME SOUVIENS” qu’il dirige. Il est aussi directeur d’une école de musique (École Céline Liboiron Musique) à Mirabel où il enseigne aussi son savoir. Mon fils et moi avons le privilège d’être de ses étudiants depuis quelques années.
Merci Mondo PQ pour les bons souvenirs de ma petite jeunesse que vous me rappellez.
Patho

Merci M. Lajoie pour ces quelques précisisons. Toujours content de savoir qu’un musicien de cette époque demeure productif!! Saluez-le de notre part à votre prochaine lesson.

Salut Sebastien je me souviens de wisdom parce que c est moi qui était clavieriste en 1969 et 70

Ben content de vous retrouver! J’aimerais bien réserver une place à Wisdom pour notre prochaine spéciale Hard Rock.

j aimerais savoir ce qu est devenu mario brodeur et André duval ainsi André charette

Bonne question! Duval peut être rejoint sur Facebook si je ne m’abuse. Si nos auditeurs ont des nouvelles des autres, faites-nous en part!

Je vois Mario Brodeur quelques fois . Il va très bien , demeure à Granby .
Très en forme , il pète le feu .

Génial! Saluez-le de ma part!

Donald Harrisson de Tension serait-il le frere de Bob?

http://www.lenetblues.com/Bob%20Harrison.html

Hmmmmm.. bonne question, intrigant parallèle!

J’me souviens d’un show en 1972 donné à l’aréna de Granby. Mahogany Rush était pas très content de jouer en première partie et la prestation de Wisdom a été sabotée par une panne électrique à trois reprises durant la première toune. Mike avait soupçonné Frank Marino et son groupe. Le show a avorté, au grand dam des spectateurs. Wisdom pratiquait cet été là au H.E.L.P. (centre d’accueil pour les jeunes coin Principale et Mountain à Granby) avec les cuivres (ils étaient huit en tout je pense) et on avait du fun à les écouter gratisse!). J’ai bien connu Mike Ware (y m’a montré à jouer au Cribb à la taverne du Granby) et Bob Turmel. J’ai assisté à quelques uns de leurs shows (sans les cuivres) dans les bars de la région. C’étaient de très bons musiciens et j’en garde des souvenirs de jeunesse inoubliables.

Laissez un commentaire