C'est dans la boîte! Mimi & Sébastien dans le hall des studios de CIBL (août 2011).

L’été 2011 fut rempli de charmantes surprises! Tout plein d’amis en ondes (saluons le travail exemplaire de L’Été c’est Yé-Yé sur les ondes de la Première Chaîne), le retour de Mimi la Twisteuse à la radio et, comme c’est le cas depuis déjà quelques années, un regain d’énergie en ce qui à trait à notre patrimoine musical, notre identité québécoise chantée, pianottée, fuzzée, blowée et de moins en moins négligée. L’envers du rétro a définitivement de l’avenir!

Après 12 épisodes sur les ondes de CIBL, Mondo P.Q. tire sa révérence à regrets des ondes du 101,5FM. Néanmoins, notre aventure ne s’arrête pas là! Motivés par vos commentaires, nous sommes présentement à planifier de nouvelles capusles qui seront diffusées sous peu sur ce site. Pas question de chômer. En attendant la suite des choses, savourez cet ultime épisode.. et pardonnez l’aiguille qui saute!  ; )

 

1 – Publicité – Alphaghetti

Écoutez-moi ce charmant jeunot qui drague une fillette devant uen tablée d’Alphaghettis! Comment ça s’écrit ton nom? Truculent.

2 – Jocelyne – Je ne peux l’oublier (Vedettes; 1968)

À ne pas confondre avec la chanteuse Jocelyne Pascal, celle-ci eut la bonne idée de s’entourer de Raymond Berthiaume et ses choeurs à la production. Un doux parfum d’éther enveloppa le studio aux premiers accords en mineur de cette adorable reprise d’un titre composé par Paul Anka. Jocelyne non plus ne pouvait croire que c’était la fin…

3 – Robert Toupin – La Chine (Barclay; 1974)

L’introduction originale de la chanson incluait un extrait de l’hymne nationale de la République Populaire de Chine; ça surchargeait le mix, nous l’avons omis… s’cusez-là. Toupin avait décidément eut un coup de coeur pour la contrée de Mao en composant cet hommage dynamique pour son album Robert Toupin & Ghislaine Paradis , arrangé et orchestré par l’unique François Dompierre. Écoutez l’éclairante anedote de Rory Tremblay (ETC Rock) à la toute fin de notre balladodiffusion.

4 – André Montmorrency, Denyse Filiatrault & Co. – Bitch (Belles-Soeurs; 1970)

Le titre le plus fracassant extrait de la comédie musicale Demain matin, Montréal m’attend, de nouveau arrangé par François Dompierre, infatiguable entre l’enregistrement de IXE-13 et ceux pour l’avant-gardiste album Le jour du Seigneur à la même époque. Tu peux sortir la fille de l’Est, mais pas l’Est d’la fille…

5 – Jonathan – Toi my love (Apex; 1969)

Qui es-tu, Jonathan? Manifeste-toi! Ce simple pop-rock plutôt accrocheur fut arrangé par Yves Lapierre pour l’étiquette Apex vers 1969 et composé par le mystérieux duo F. Pelltyer & F. Leslie. Merci à l’ami Gaétan Bricault pour cette belle découverte!

6 – Le Message – Une partie de son coeur (Sonore; avril 1968)

Mimi détecte le chant non-crédité d’un Pierre Labelle (Les Baronets)! Et vous, qu’entendez-vous? Relisez l’Article publié plus tôt cet année sur Patrimoine PQ et aidez-nous à identifier ce mystérieux groupe qui ne publia qu’un unique et original simple en avril 1968.

Sébastien, une licorne et Muthy, guitar-hero rimouskois responsable du son des Fanatics!

7 – Les Fanatics – Là où nous allons (Plaza; 1965)

Un des groupes les plus respectés de la scène rimouskoise des années 60. Aussi connu sous le nom des Fanatiques, le quatuor était composé de Claude Côté, Jacques Deschamplain, Jacques Côté et de Guy-Lomer «Muthy» Couture. Une biographie complète du groupe sera présentée cet automne sur le blogue Patrimoine PQ.

Les Bohèmes, 1966.

8- Les Bohèmes – Pense à moi (radio-diffusion sur les ondes de CJBR; 1967)

Ces quatre garçons dans le vent remportèrent énormément de succès dans les salles de danses de Rimouski et des alentours. Ils participèrent à plusieurs jamborees d’orchestres (dont un en première partie des Sinners) et remportèrent un concours de talent à Matane qui leur octroya un passage au concours «28 jours» de l’émission Jeunesse Oblige au printemps 1967. Dans cette frénésie, Jean Brisson (alors animateur radio à CJBR) retransmis en direct la performance des Bohèmes à la radio rimouskoise et c’est ce rarissime extrait que vous écoutez en ce moment! Pense à moi est une adaptation de Paint it black des Rolling Stones. De nouveaux extraits ainsi que plusieurs photos seront disponibles au cours de l’automne sur Patrimoine PQ. Une série d’articles thématiques se dessine à l’horizon, vous ne trouvez pas..?

9 – François Ricaud – Le sloopy et l’été (Vedettes; 1965)

Pierre Fillion de son vrai nom. Le chanteur François Ricaud accompagna pratiquement tous les groupes de Rimouski à un moment ou un autre. Il fut aussi l’un des rares talents locaux à enregistrer une série de simples 45 tours à Montréal, tous sous la tutelle de l’arrangeur émérite Pierre Nolès. Ce sloopy à la guitare stratosphérique est une composition originale de l’américain Tom De Cillis. Depuis 1972, Ricaud est plutôt reconnu pour ses quelques merceries dans l’est du Québec.

10 – Publicitié – J’aime l’autobus (campagne de la STCUM; 197?)

11 – Jean Julien & les Four Pladds – Gros poulet (Rusticana; 1963)

Bien que l’album fut crédité à Julien, Félix B. Desfossés (Vente des Garage) confirme que cette adaptation de The Chicken Scratch de J.C. Davis serait plutôt l’oeuvre des Four Pladds, ce groupe précurseur de Rouyn!

12 – Les Munks – Avancez en arrière (Phonodisque; 1968)

Un titre rappelant inmanquablement l’expression fétiche des conducteurs d’autobus de toute la province! Dernière face B du dernier simple de quatuor à soutanes de Verdun, accompagné vers la fin de la chanteuse Sweet Loraine (Lori Zimmerman; absente sur cette chanson). De l’énergie BRUTE!

13 – Nicky Lee & the Playboys – Funky Cha Cha (Jupiter; 1967)

Nébuleux trio montréalais réputé pour son approche aussi cavalière que soul, le groupe fut fort probablement le houseband d’une piaule de la métropole. En un seul album hautement convoité, la bande à Lee tétanise la scène québécoise par son jeu serré et la prédominance du Hammond. Lucien Hétu en perdrait sa couronne…

14 – Andrée Champagne – C’est pareil (Polydor; 1972)

La cultissime interprète de Donalda (Les belles histoires des pays d’en haut) et future sénatrice récitait sa poésie sur son album Mots simples, mots d’amour avec des pièces délicieusement atmosphériques, gracieuseté des arrangeurs Jacques Laflèche et Georges Tremblay. Une belle surprise! Thanks to Otis Fodder for introducing us to this overlooked LP!

15 – Stéphane Venne – 100 degrés à l’ombre (Sélect; 1967)


Libre adaptation de A walk on the wild side de Elmer Bernstein (non crédité) pour le troisième album du jeune auteur-compositeur-interprète-arrangeur-producteur montréalais, fier du succès récent de Un jour, un jour , composé pour l’Exposition Universelle de 1967.

16 – Bob Robie – Montréal la nuit

Relisez l’article de Simon M. Leclerc du blogue Psyquébélique au sujet de ce qu’il qualifie de «standard du jazz québécois», rien de moins! L’article se trouve ici. Encore cette semaine, nous avons renoué avec une des nombreuses productions de Roger Gravel (Le temps; Sebastian, etc.) qui s’impose décidément comme un incontournable.

17 – Christian Di-Maccio – Lindbergh (Di-Maccio; 197?)

Cet accordéoniste belge débarque au Québec dans les années 70 et publie une trollée d’albums dont certains avec ses enfants. Pour sa propre étiquette, il recrute les services de Jacques Laflèche (tiens, tiens…) afin de l’aider aux arrangements de son album «Chirstian Di-Maccio joue nos poètes». Les bons contacts s’accumulent et on retrouve Gerry Bribosia (Les Misérables) à la production appuyé par Jacques Crevier (guitare) et Jacques Ranger (synthétiseurs) pour ne nommer que ceux-ci. Dans son registre poétique, il est étonnant d’y retracer une reprise éclatée de Wow (André Gagnon), mais celle de Lindbergh (Charlebois) se démarque du lot par ses bridges funky. Un album d’accordéon dans une classe à part..? Si, si, c’est possible.

 

Bonne écoute!

 

Balladodiffusion du 24 août 2011: Rideau svp! by Mondo P.Q.

Partagez

2 Commentaires

L’épisode a été effacé!

Je suis en train d’écour toutes vos épisodes à nouveau, c’est dommage que votre émission ne soit plus en ondes

Merci! Ehhh oui, plusieurs des premiers épisodes de Mondo PQ ne sont plus en ligne. Je tâcherai de les republier.

Laissez un commentaire