beetlers

Big John & The Beetlers

Comme c’est février, j’ai pensé vous offrir une programmation métissée serrée pour souligner le mois de l’histoire des Noirs et mettre en lumières plusieurs contributions d’artistes noirs québécois des années 60 à 80. On passera du soul au R&B sans oublier le folk (oui, oui!), le funk et la kompa! Bonne écoute!

Pour comprendre d’avantage l’apport des Noirs au patrimoine musical québécois, je vous invite à découvrir notre entrevue en 2 partie avec l’incontournable Pierre Perpall. Poursuivez votre exploration en découvrant du même coup la série Quebec Soul du blogue Vente de Garage de Félix B. Desfossés, journaliste à qui nous devons les plus récentes recherches dans les genres R&B, soul et funk.

The Hot Toddy’s – Rockin crickets (Barrel; 1959)

Un des premier simple des Hot Toddy’s, publié en 1958 aux USA et réenregistré l’année suivante pour un pressage canadien sur deux étiquettes dont celle-ci.. Barrel.

Big John & the Beetlers – Big John’s twist (Rusticana; 1963)

Ontarien d’origine de la région de Niagara Falls, Big John fait partie des artistes R&B qui font le va-et-vient entre le Canada et les États-Unis. Ses visites à Montréal semblent l’inciter à s’établir ici au début des années 60 ou du moins à faire presser ses long-jeu ici. Rusticana publiera d’abord leur album sous le nom de Big John & the Hot Toddy’s avant de le presser de nouveau parallèlement avec la Beatlemania, cette fois sous le nom Big John & the Beetlers.

teddynashGeorges Thurston – Hors de moi (Visa; 20 octobre 1968)

Tout premier simple pour ce jeune interprète, qui rejoindrait le groupe Le 25e Régiment quelques mois plus tard et amorcerait au milieu des années 70 une nouvelle phase sous le nom de Boule Noire. Hors de moi est une adaptation de Out of sight, le tube de James Brown de 1964.

Teddy Nash & the Scales – Je vais frapper sur du bois (JNOB; 1967)

On ne connait pas grand chose de Nash, si ce n’est de quelques aparitions à La Porte St-Jean de Québec et à Montréal à l’Esquire ou au Snoopy’s. Si vous avez vu le groupe sur scène ou pouvez nous en apprendre d’avantage au sujet de Nash, écrivez-nous.

leeroyprestonLee Roy Preston & the Inn-Crowd – Every day I have to cry (Jet Records; 1967)

Un des rarissimes 45 tours pressé sur la microscopique étiquette montréalaise Jet Records, propriété de Don Wayne Patterson. Celui-ci est produit par le mystérieux Ti-Guy!

Les Beethoven – Danse le poney (Première; 1965)

Les Beethoven, premier groupe du chanteur Pierre Perpall, était composé de Rémi Gagnon, Réal Saint-Maurice, Robert Leblanc, Jean Yves Thériault et Pierre Savard. Leur premier simple offre cette reprise de Ride your poney de Lee Dorsey.

The Lords feat. Little Harley – Baby I’ve got to have it (Allied; 1968?)

Une BOMBE! Les seuls crédits nous donnant un indice sur la composition du groupe sont Jean-Pierre Lamontagne et un certain H. Downey (H pour… Harley?).

raphael_multicoloreTrevor Payne – Evil eye (RCA; 1970)

Une idole pour plusieurs jeunes montréalais de l’époque, Perpall le premier. Payne est originaire de la Barbade et arrive à Montréal à la fin des années 50. Evil Eye est une composition de Payne qui pressa aussi quelques 45 sur Télédisc et R&B avec son groupe The Soul Bros (futurs membres du groupe Le Triangle puis Mashmakan). Il dirige depuis les années 70 le Montreal Jubilation Gospel Choir.

Raphael – Pour la vie (Multicolore; 1972?)

Raphael Walton a enregistré un superbe 45 tours sur étiquette Canusa en 1967, suivi d’un changement de nom vers 1970 (Elmonto) et de la fondation d’un groupe de soul rock.. The Raphael Exchange au début des années 70. Ce simple, plus tardif, semble d’ailleurs provenir de cette même époque… Ironiquement, l’étiquette Multicolore était… blanche pour ce simple.

copelandBeverly Copeland – Northwind (CTL; 1970)

Quelle voix! Originaire de Philadelphie (USA), Copeland déménage à Montréal en 1961 et commence à performer sur le campus de l’Université McGill. Elle enregistrera son premier album en mars 1970 sous la supervision de l’arrangeur Neil Chotem, un long-jeu redécouvert récemment et qui s’échange pour de folles sommes!

Henri-Pier Noël – Funky Spider Dance (Reveal; 1980)

Le second album du percussif pianiste du kompa funk incluait cette danse et a été réédité en 2012 à partir des bandes originales! Du beau travail signé Wha Wha 45.

Georges Thurston – De villes en villes (Express; 1980)

Simple bilingue funky pour Thurston qui, le temps d’un 45 tours, semblait vouloir reprendre son véritable nom après les succès fou des années précédentes…

Elmonto – Un petit ange noir (Capitol; 1968)

Elmonto_Capitol

Partagez

2 Commentaires

Les disques Multicolore sont parus de début 1969 à juin 1970

Ahhhhh nous y voilà, j’adore cette précision! Encore une fois, merci Robert!

Laissez un commentaire