Michèle Richard (La Patrie, janvier 1972).

Michèle Richard (La Patrie, janvier 1972).

Si nous nous sommes donné comme mandat de diffuser principalement des compositions originales afin de vous faire re découvrir toute la richesse de la scène québécoise des années 60 et 70, exceptionnellement nous ne boudons pas notre plaisir pour les adaptations peu communes et les versions à tout casser! Voici donc notre seconde heure entièrement dédiée à ces reprises étonnantes. Bonne écoute!

Serge Grenier – (extrait)

Raphaël – J’ai vu (Canusa; 1967)

Raphaël Walton aka Elmonto, futur leader du Raphael Exchange. Adaptation de « I saw » de Joe Tex sur dans arrangements de Jacques Crevier.

Il chante la vérité… aux enfants!

Richard Cazes – Hooray pour Sylvie (Jeunesse-Franco; 1966)

Chanteur et boxeur qui reprend « Hooray for Hazel », un tube au Canada pour le chanteur Tommy Roe. Il publiera quelques simples avec son groupe Les Champions et continuera de chanter dans les cabarets jusque dans les années 80… Il est décédé en 2000 à l’âge de 62 ans.

Raymond Berthiaume

Raymond Berthiaume – Le fruit de la vie (Vedettes; 1968)

Extrait de son meilleur album, Un monde avec toi ou Raymond Berthiaume 168 (c’est selon). Adaptation du tube Windy du groupe The Association. Les Coquettes en feront aussi une charmante version avec sitar électrique, Le rythme du temps.

Patrick Zabé – La sirène de mes rêves (Canusa; 1969)

Reprise de Jelly Jungle des Lemon Pipers. Une production de Yves Martin. En ondes, nous demandions si des québécois avaient adaptés à l’époque le tube des Lemon Pipers, Green Tambourine. Michel Alario (Les Macchabées) nous a écrit pour confirmer que cette version existait bel et bien. Le groupe Les Silouettes l’aurait repris sous le titre «Le petit martien» sur étiquette RCA. À suivre… et merci Michel!

Les Quatre-20 – Comme décembre (Columbia; 1967)

Nos quatre chanteurs folk se réinventent pour leur ultime opus et propose cette délicate version de «I am a rock» de Simon & Garfunkel.

Cléo – J’aime bien les chansons d’aujourd’hui (Vedettes; 1967)

Diane Lavoie (Cléo) s’associe à Maurice « Mo »Bélanger (ex-César et les Romains) en compagnie des Pieds Fous en 1966 pour ne produire qu’un simple. Le duo Cléo & Mo poursuivra avec deux simples dont l’excellente reprise de I takes two popularisé à l’origine par Marvin Gaye & Kim Weston.

Les Aristocrates – Ton visage maquillé de joie (Choc; 1966)

Adaptation de A message to pretty par le groupe californien Love. Le groupe prit naissance sous le nom Les Corvets et favorisait un frat-rock instrumental. Leur 15e simple après une impresionnante série de 11 reprises pour le compte de Match.

Serge Grenier – Les mots croisés (extrait; Apex; 1967)

Michèle Richard – C’est pas prudent (Trans-Canada)

Adaptation de ce titre de la chanteuse française Alice Dona.

Renée Martel – Rien pour faire une chanson (Spectrum; 1970)

Adaptation du « Run for your life » des Beatles. Production soignée de Georges Lagios où la double piste vocale de Martel rejoint le pedal steel !

Les Contretemps, embassadeurs québécois à Osaka (La Patrie, mars 1970)

Les Contretemps – La marche du président (RCI; 1972)

Redécouvrez la carrière de cette jeune troupe folk à travers l’article que consacre le blogue Patrimoine PQ à leur ultime album, Chô-Fret.

Les Scarabés – Les pompiers (Visa; 1968)

Groupe nébuleux, différent des Scarabées (avec Liz Brady et sa soeur). Singulière adaptation de Sky Pilot de Eric Burdon & the Animals. Faute d’une fable à propos d’un héro de guerre, on opte ici pour le pompier… mais surtout pour la rime. Comme dirait Néron, j’ai l’feu aux talons…

Caramel Mou (source: Québec Pop)

Caramel Mou – I feel the earth move (Deram; 1974)

Tube pour la fougueuse Carole King. Cette version DÉCHIRE! Redécouvrez tout le potentiel de ce groupe dans l’article du blogue Patrimoine PQ.

Partagez

No Commentaires

Laissez un commentaire