Pauline Julien (Blow Up des grands de la chanson au Québec; 1969)

À l’occasion de la Journée des Femmes (8 mars 2012), nous ne pouvions résister à l’idée de vous proposer quelques titres aussi féminins que féministes. Jenny Rock se défoule, Pauline Julien villipende, Louise Forestier nous met au diapason et Clémence Desrochers nous rassemble tous. Puis.. Coincidence? Provocation?! Gainsbourg c’était un peu tout ça et nous soulignons l’anniversaire du décès du célèbre chanteur -et mysogine notoire!- par un tour de chant de ses rares adaptations québécoises. Bonne écoute!

1- André Lejeune & Marie Savard – Québékiss (Zodiaque; 1971)

2- Claudette Auchu – Comment te dire adieu (London; 197?)

3- Jenny Rock – On a chanté liberté (1973)

4- Pauline Julien – 3 milliard d’hommes (Zodiaque; décembre 1971)

5- Si on est ensemble… 8 Mars –  À nos chums de filles (extrait; FTQ-CEQ-CSN; 197?)

6- Marie Savard – Tannée (Zodiaque; 1971)

7- Clémence Desrochers – Les jeudis du groupe (Gamma; 1965)

8- Louise Forestier – J’pense que c’est le temps (Gamma; mai 1973 )

9- Andrée Champagne – Méli-Mélo (Polydor; 1972)

10- Sacha – Poupée de cire, poupée de son

11- Denise Brousseau – N’écoute pas les idoles (Apex; 1965)

12- Maryka – Hold-up (1968)

13- Colette Girard – Baby pop (Match; 1966)

14- Pierre Lalonde – Quand le soleil est au soleil (Apex; 1965)

15- Jacqueline Joriss – La femme des uns sous le corps des autres (Trans-Canada; 1965)

BONUS: Paul Berval & Jean-Pierre Masseau – Je t’aime… j’en peux plus 1re partie (Gamma; 1969)

Tel que promis, voici en prime un numéro particulièrement burlesque! Cette adaptation de Je t’aime… moi non plus du duo Gainsbourg-Birkin met en scène l’humoriste Paul Berval et Jean-Pierre Masseau (sic).. ou était-ce le jeune chansonnier Jean-Pierre Manseau? Allez savoir. Ce curieux simple propose deux prises légèrement différentes de cette parodie.

 

Partagez

4 Commentaires

Vraiment bon le numéro live de Clémence DesRochers “les jeudi du groupe” …mais la chanson de Louise Forestier, “J’pense que c’est le temps” est un succès oublié, je me rappelle bien de cette chanson. Je pense qu’on devrait la remettre au goût du jour.

Bravo, excellent.

Le Film ¨Playgirl Killer¨est un film Canadien de 1968.
J’ai eu la chance de voir ce navet (de bon goût), il y a quelques années. Plusieurs scènes furent tournée à Montréal. Il y avait aussi dans la distribution Neil Sedaka et le groupe Montréalais J.B. & The Playboys. Du Kitch comme on l’aime..YEAH

Pour ce qui est du fameux 45 tours de Paul Berval et de ce mystérieux Jean-Pierre Masseau .. Pourrait-t-il s’agir de Jean-Pierre Masson (Séraphin) Il me semble avoir reconnu sa voix à un certain moment dans la pièce.

Merci pour vos commentaires Serge et Stéphane.

Masson faisait de l’humour à la radio à l’époque, question de bien se distancier de son personnage de Séraphin. Alors… oui.. c’est possible. Cette grosse voix lui correspond plus! Bien vu!

Et parlant de J.B. and the Playboys, leur chanson pour ce film (If you don’t want to) semble exclusive à cette bande sonore! Une bonne raison pour voir ce “navet”, donc. ; )

Laissez un commentaire