Perspectives_031968_SinnersFrontWEB

Rien de tel qu’une bonne dose de Sinnerismes pour fébrilement entâmer cette cinquième saison de Mondo P.Q. – L’envers du rétro québécois ! Nos premiers volets de La famille élargie des Sinners vous avaient particulièrement plu alors on remet ça avec une troisième trollée de collaborations, productions et projets solo de la part des nombreux musiciens qui forgèrent l’âme du groupe entre 1966 et 1976.

Bonne écoute et merci d’être toujours aussi nombreux à nous syntoniser et à collaborer à notre exploration du patrimoine musical d’ici!

AngeloEighteenBAngelo & Eighteen – Midnight flight (RAK; 1972)

Derrière ce pseudonyme se cachent Angelo Finaldi & Richard Tate, les deux musiciens qui incarnaient le groupe La Révolution Française au tournant de la décennie 70. Exilés à Ibiza, ils retrouveront Nanette Workmann qui les présentera au légendaire producteur anglais Micky Most (Led Zeppelin). Ce dernier enregistre un unique 45 tours du duo pour son étiquette RAK, pressé exclusivement pour l’Angleterre et, curieusement, le Vénézuela. Cette rare face B a récemment été compilée sur Mixed-Up Minds Volume 6.

Guy – Mary-go-Round (Pumpkin; novembre 1974)

Un des nombreux simples anglophones publiés par François Guy, premier chanteur des Sinners. Pumpkin, une division de London, ne publiera qu’uen poignée de 45 tours, la plupart attribué à « Guy ».

mamamouchi_FR_45Charles Linton – Nice guy (London; 1976)

L’autre face de… Linton offre un rock instrumental qui rappelle le son mordant des Rolling Stones! Linton, bassiste et second chanteur des Sinners, quitte la formation à la fin de 1968 pour entreprendre une prolifique carrière en solo. Si M. Linton se souvient des musiciens qui l’accompagnaient sur ce titre, on l’invite à nous écrire!

Charles Linton – Mamamouchi (Campus/Sonopresse; 1973)

Composé par plusieurx membres des Sinners et lancé simultannément en France et localement, ce 45 tours pop est définitivement accrocheur! Visez-moi cet afro!

Les Sinners – Voilier crystalisé (Campus; 1975)

Composition du tandem Alain Jodoin & Paul Daraiche, un proche des Sinners au tournant des années 60-70 avec son groupe Le Soleil. Louis Parizeau produit l’album « ? » et imagine deux pressages, un en français pour la scène québécoise (Campus) et un autre en anglais pour le marché américain (sur Chelsea). Les deux albums ont été réédités par Unidisc en 2009.

Les Sinners – Bed spring boogie (Chelsea; novembre 1976)

Une bombe, du high-energy-rock titre à la limite du punk, composée par Angelo Finaldi & Richard Tate. Qui d’autre osait chanter « Sit on my face! » à l’époque?

Les Sinners de 1970-71: Arhur Cossette, Alain Jodoin, Louis Parizeau, Parenteau.

Les Sinners de 1970-71: Arhur Cossette, Alain Jodoin, Louis Parizeau & André Parenteau.

Publicité Molson – Version Folk (interprète/année inconnus)

Les différents membres des Sinners ont réalisés de nombreuses ritournelles publicitaires, mais ici, il semble qu’on ait affaire à quelqu’un d’autre… Tout porte à croire qu’il s’agisse du chansonnier Claude Gauhier qui a été le porte-parole de la bière Molson, mais son nom n’apparait pas sur ce simple… Et vous, qui entendez-vous?

11952824_10153001920401143_4949580342154434574_oArthur Conley – Running shoes (Kaméléon; 1969)

Rare second simple en solo pour Arthur Cossette, probablement le seul sur Kaméléon, une sous-division de Trans-Canada. Consultez l’article à propos de cette collaboration entre Cossette et Robert Charlebois sur le blogue Vente de Garage.

Le Beau-Père d’Arthur – Le fermier psychedelic (Youpi; 1970)

Qui est ce Beau-Père d’Arthur? Nul autre qu’Alain Jodoin, troisième chanteur pour Les Sinners. On retrouve néanmoins Cossette en face A avec un autre air agricole, « Les légumes ». Cette chanson fait allusion au Woodstock Pop Festival de Manseau d’août 1970. Lisez toute l’histoire de cet événement alambiqué ici et aidez-nous à retracer d’autres documents/témoignages en lien avec ce flop historique.

Le Soleil, vers 1970 (Collection Serge Paquin).

Le Soleil, vers 1970 (Collection Serge Paquin).

Le Soleil – Le soleil (RCA; 1970)

Groupe en orbite des Sinners, qui évoluait à 4 ou 5 musiciens selon les époques, avec Paul Daraiche (ex-Les Loups Blancs), Ben St-Onge, A. moisan, M. Chevrette & J. Tremblay. Le groupe enregistre 2 simples sur RCA, tous produits par La révolution Française. Merci à Serge Paquin pour la photo promotionnelle du groupe.

Alain Jodoin – Voyage en couleurs (Youpi; 1970)

Premier simple en solo pour l’ex-Merseys devenu Sinners. L’étiquette Youpi ne publie que 3 simples : celui-ci, un autre tandem avec Arthur Cossette (Le fermier psychédélic) et un dernier pour le trio folk-pop L’Esken.

Donald Lautrec – J’te jouerai d’la musique (Rival; mars 1974)

Si la vedette pop se faisait plus discrète au milieu des années 70, ne publiant que quelques 45 tours suivant son dernier long jeu à succès (Fluffy), elle savait toujours aussi bien s’entourer en studio. Cette ballade pop-rock est signée François Guy, Angelo Finaldi et Luc Plammondon.

Les Sinners – La cigale (Sonopresse; 1971)

Cette création plutôt fleur-bleue ne fut pressée que pour le marché français, dans une superbe pochette montrant Les Sinners en compagnie de René Lévesque, lisant son livre.

Pressage français de "La cigale".

Pressage français de “La cigale”.

Partagez

14 Commentaires

Vous vous souvenez que Louis Parizeau des Sinners se faisait appeler Louis de Quatermaine…

aha Exact!

Il m’avait confié en rigolant que ce pseudonyme n’avait duré que quelques temps, mais bon: ça faisait jaser! ; )

Bravo pour cette première émission et de fantastiques trouvailles!
Je suis certain que ce n’est pas Claude Gauthier qui chante sur ce commercial de Molson.
Le 45 tours des Sinners est paru en France en 1974.
Youpi n’a édité que trois 45 tours, tous en 1972.

Merci Robert!!

Le jingle n’offre aucune information pertinente à propos du chanteur. Je trouvais qu’il sonnait un peu comme Charles Linton et l’ai programmé. ; )

Pour Youpi.. 1972 semble bon pour le simple de L’Esken, je crois me souvenir qu’il y avait une date inscrite dessus, cependant il n’y a pas de date sur le 45 “Le fermier psychédélic”. Le numéro de série commence par 70. 1972 est aussi possible, mais j’imagine que Les Sinners auraient fait référence à Manseau dans les semaines/mois suivant l’événement d’août 1970. Manseau en 1972, c’était déjà du passé! ehe

La chanson des sinners la cigale parue en FRANCE est également parue au Québec sous étiquette union mais sous un autre titre. le titre du 45 tous et de la chanson rebaptisée est SHA NA NA NA. LES sinners de cette époque ont également publié quelques 45 tours sur étiquette union entre autre les piéces DES GENS BEN CORRECT et CA FINIT TOUJOURS PAR L’AMOUR. ils ont également fait paraitre a cette époque un 45 tours sur étiquette tc campus ou il reprenait une piéce de Plume et du Dr. Landry. Cette piéce dont j’oublie le titre était sur le premier album de Plume et la sainte trinité. Amicalement Benoit. Chapeau pour l’émission vos commentaires des plus pertinents et la recherche.

Sur la pub Molson, c’est clairement la voix de charles Linton. Toi qui le connait Sébastien, tu lui demanderas peut-être?

Charles Prévost Linton

Bonjour, Sébastien -Ça fait tout drôle de revisiter toutes ces choses… J’aimerais bien entendre tes deux premières moutures de ta Famille des Sinners!

Pour ce qui est des musiciens qui jouaient sur ma chanson Nice Guy, que tu a fait jouer en version instrumentale, en voici la liste – accroche-toi bien, le pédigrée est faramineux. Le rythm section comprenait entre autres J.P. Lauzon, qui a travaillé longtemps avec Jean-Pierre Ferland, ‘Bubba’ Gene Kurtz, qui était le bassiste sur l’album génial Entrance de Edgar Winters, et le batteur Corkey Lang du groupe heavy metal Mountain. C’est d’ailleurs Leslie West, le guitariste monumental (300 livres) de ce groupe culte, dont le son de guitare fabuleux domine cet enregistrement. Les horns, saxo et trompette, sont les légendaires Brecker Brothers de New York, Michael et Randy, À l’harmonica, c’est notre Jim Zellers national. Cette chanson fait partie d’un album de mes compositions, paroles et musiques, qui n’a en fait jamais vu le jour! J’avais fait plusieurs semaines de sessions au fabuleux studio d’enregistrement de André Perry à Morin Heights. J’étais même allé à Londres, au studio Abbey Road, faire des overdubs de violons avec la section de cordes de la Philharmonique de Londres. J’ai eu à cette occasion le plaisir de croiser Paul McCartney dans les corridors, alors qu’il réalisait un album de Wings. Je te ferai entendre ces pistes un jour, si ça te chante, ainsi que le voice-over de Nice Guy, qui est devenu The Root of all Evil, commentaire vitriolique sur la dominance du Greed Absolu daans notre société. Du jamais entendu, nulle part.

Au plaisir.

Charles Prévost, alias Linton

Quelle incroyable entreprise; la liste des collaborateurs est tout simplement impressionnante! Merci pour ces précisions/révélations. J’adorerais échanger davantage avec vous à ce sujet.. je vous écris.

Charles Prévost Linton

… Par ailleurs, c’est sûrement moi dans cette pub de Molson dont parle Daniel Dubois – j’en ai tellement chanté à l’époque!

Reviens-moi quand tu auras un moment. J’ai autre chose à te demander…

CPL

Je fût un Sinner en 70 et participai au disque de la tête de démon…..Louis Parizeau…..( le gros Pizeau comme on le nommait alors ) était tellement mauvais drummer qu’on était obligé d’enregistrer différemment les différentes parties de la batterie…..! Le groupe fit quelques spectacles et lorsque je reçut un appel de Pierre Ringuet pour faire partie des Voisins qui accompagnaient Yvon Deschamps…..je décidai de laisser les Sinners et partit en tournée avec Deschamps…..! Le Gros Pizeau était tellement en tabarnak que j’abandonne le groupe alors il mit alors mes compos sur un autre nom et ne fît même pas figurer mon nom sur le disque….! ah ah
Peu après, j’allait collaborer avec Ringuet ( un vrai et sinon le plus talentueux drummer ) et les autres Voisins pour concocter l’album ” Vos Voisins Holocauste à Montréal “…… !

C’est toujours un plaisir d’échanger avec vous M. Parenteau! Merci pour ce témoignage et toutes ces précisions. Arthur Cossette m’avait aussi confié votre collaboration sur cet album outrageusement sous-estimé. Sacré Parizeau!

J’ai déjà diffusé une composition instrumentale de Vos Voisins dans une spéciale Cinéma en 2016… Intermission, pour le film “Il était une fois dans l’est”. Une vrai bombe!

M. Parenteau…selon ma memoire ….tu jouais avec Charlebois en ’70 avec Le gros Pierre? Je me souviens d’un show a Ottawa avec Triangle (Jerry Mercer) .

Ohh vous avez bonne mémoire! Charlebois avait effectivement recruté Parenteau et Arthur Cossette (Jaguars, Sinners) pendant un moment et la troupe avait donné un spectacle à Montréal et Ottawa avec Le Triangle.. qui deviendrait sous peu Mashmakan!

Quelqu’un a des nouvelles d’Alain Jodoin

Laissez un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.