Marc «Dracula» Hamilton à l’époque des Monstres.

Frémissez, mortels! Mondo P.Q. ouvre son donjon, montre des dents et célèbre Halloween! Au menu, d’effroyables sélections atmosphériques, de monstrueux gogo masqués et même du disco vampirique! Momies et zombies de tout acabit, ça va être votre fête! Bonne écoute.

Les Monstres – Le thème du cimetière (Spécial Blue Jean; 1966)

Second groupe d’envergure pour le chanteur Marc Hamilton (Comme j’ai toujours envie d’aimer) à la présence scénique effrayante!

L’hebdomadaire Écho-Vedettes poussait l’analogie un peu loin! (22 Novembre 1969)

Claude Steben – Dos à dos (Lion; 1969)

Quel rêve étrange nous livre Steben tel un possédé sur cette rare face B! La comparaison que trace le journaliste d’Écho-Vedettes avec Charlebois est plutôt bancale. Néanmoins, cet inquiétant récit atmosphérique mérite d’être salué comme la réalisation la plus marginale au catalogue du chanteur romantique et futur Capitaine Cosmos. Merci à Claude «Tonton Scalpeur» Brindamour pour la découverte ainsi qu’à Mingo l’Indien (Quatro) pour la numérisation.

Manon (Kirouac) – Si vous connaissez quelque chose de pire qu’un vampire, parlez m’en toujours, ça pourra peut-être me faire sourire (Jupiter; 1967)

Avant de se renommer Anne Renée en 1974, la chanteuse évoluait sous le pseudonyme de Manon. Elle enregistra 7 simples entre 1965 et 1969, dont cette adaptation de la chanteuse Belge Stella en 1967.

Carole Robert & Les Improvistes – Le fruit défendu (Découverte; 1966)

Cette mystérieuse chanteuse de piano-bar n’enregistra qu’un unique simple en 1966 avec pour accompagnement le duo de fantaisistes Les Improvistes, connus pour leur hit mineur Who Who Yé Yé.

Jacques Michel – Le cauchemar (Jupiter; 1970)

La face B du méga-succès Amène-toi chez nous du chansonnier électrifié au tournant de 1970. Le groupe The Jades survitamine la prose politisée du chanteur sur quelques titres de son cinquième album éponyme (son dernier pour Jupiter) et offre ici notamment un habile jeu au Hammond. Ce simple transitoire fut aussi pressé en France dans une pochette dont le graphisme rappelle celui de la compilation Les Sinners chantent 24 succès (aussi sur Jupiter).

Les Gants Noirs – On veut rien savoir (Niagara; 1965)

Passe moé ta face pour un soir, je veux faire peur aux enfants!

Les Gants Blancs, houseband pour l’émission Boison Copains (Photo-Vedettes mars 1966).

Les Gants Blancs – Le bal masqué (Jupiter; 1967)

Avant de fonder Offenbach, Gerry Boulet évoleurait au sein des groupes Les Doublestones qui devinrent Les Twistin’ Vampires avant de se muter en Fabulous Kernels et enfin… Les Gants Blancs. Le bal masqué était leur septième et dernier simple sous ce sobriquet.

Brégent – Métamorphose du vampire (RCA Victor; 1972)

Projet d’avant-garde musicale aussi poétique qu’atmosphérique, ce groupe se concentrait autour du talent des frères Jacques et Michel-Georges Brégent. Leur premier album, Poussière des regrets, attend toujours d’être officiellement réédité. Après l’aventure Dionne-Brégent, les frères poursuivraient leur association pour un dernier album, Partir pour ailleurs (1979).

Pierre F. Brault – La chanson du Sphynx (extrait de la série; 1978)

Extrait de la télésérie culte pour enfants Passe-Partout, composé par le duo Pierre F. Brault & Michel Robidoux. Plusieurs variations peuvent être entendues en accompagnements de séquences aussi étranges qu’inquiétante comme celle où une représentation d’un Sphynx est filmée en semi-obscurité… Quelqu’un se souvient de ce sketch? Merci à l’ami Mathieu Arsenault du blog Doctorak Go! pour la numérisation.

Les Champignons – La maison hantée (Jeunes Artistes Associés; 1972)

Groupe de Shawinigan de 6 musiciens qui excellait dans un blues psychédélique tout en longueurs sur leur unique album, Première capsule.

Robert Charlebois – Halloween in Hollywood (Barclay; septembre 1972)

Simple anglophone méconnu pressé entre Conception et Cauchemar. Honteusement absent des nombreuses rééditions du chanteur depuis 40 ans!

Voltaire – Dracula Disco (Totem; 1978)

Sous ce pseudonyme se cachait Alain Montpetit, figure dominante de la télévision de la fin des années 70. Son programme Et ça tourne est rapidement devenu LE baromètre de la culture disco québécoise. Le simple fut aussi repris par l’ex-chanteur des Misérables, Gerry Bribosia, en format 12” et fut inclu sur la compialtion Disco Gag.

 

 

Balladodiffusion du 30 octobre 2011 : MONDO HALLOWEEN! by Mondo P.Q.

Partagez

4 Commentaires

Félix B. Desfossés

Allo!
The Jades ne sont pas montréalais, sont rouynorandiens et Ontariens. John Ranger, organiste, ne faisait plus partie du groupe au moment d’enregistrer avec Jacques Michel. : )
Merci pour la mention!
Pour tout savoir sur Les Monstres et voir des photos live inédites:
http://ventedegaragepodcast.blogspot.ca/2010/04/les-monstres-et-marc-hamilton.html
Pour en savoir plus sur Manon Kirouac/Anne René:
http://ventedegaragepodcast.blogspot.ca/2010/06/manon-si-vous-voulez-connaissez-quelque.html
Merci!
Félix

Merci félix de ces précisions. Cette spéciale fut enregistrée en 2011 et nous avons fait nos classes depuis en visitant ton blogue. ehe

Salut!
Carole Robert & les Improvistes “Le fruit défendu” c’est completement dément!! Comme si elle était accompagnée par les musiciens de Screamin’ Lord Sutch…! C’est pas peux dire!
Ciao
yvon

Merci pour ton commentaire Yvon, tu marques un point: Lord Sutch aurait adoré! Bien vu!

Laissez un commentaire