deschamps copy10922509_10152550658946143_9171839541029565602_nL’heure d’aujourd’hui sera en quelques sortes un complément à la récente compilation-hommage imaginée par ICI Radio-Canada, intitulée Deschampsons et qui mise sur les chansons popularisées par le légendaire humoriste. L’album sera officiellement lancée le 3 février prochain et offrira 11 chansons revisitées par une pléiade d’artistes. Pour l’instant toutefois, nous nous concentrerons essentiellement sur le catalogue rock de Deschamps, revenant sur ses productions de 1968 à 1976.

À la suite des récents attentats en France et au Nigéria, je me suis dit que notre monde avait plus que jamais besoin d’une bonne dose de satire… et aucun artiste québécois n’a réussi à analyser par l’humour des événements aussi tragiques et parfois tabous que Deschamps. Avec lui, c’est pas parce qu’on rit que c’est drôle… Pis quand il se lâche lousse avec Vos Voisins, ça brasse pas à peu près!

Merci à Serge Paquin, HiFiChet et Gaétan Bricault pour leurs généreuses contributions. Bonne écoute!

feuroulantYvon Deschamps – Les caricaturistes (Radio-Québec; 1974)

Entrevue avec Deschamps à propos du métier de monologuiste, tirée du coffret éducatif de 7 disques « Feu Roulant », une co-production du Ministère de l’Éducation et de Radio-Québec.

Yvon Deschamps – La vie (Kébec Disc; 1974)

Une des plus poignantes introductions au spectacle de Deschamps, composée par Jacques Perron et Deschamps pour l’album « Bill 22 » (Loi sur la langue officielle qui mènera éventuellement à la Charte de la langue française).

Yvon Deschamps – Allo, salut (Kebec Disc; 1973)

Introduction musicale pour le spectacle Allô, salut, comme ça va? qu’on retrouvera sur l’album La libération de la femme.

Deschamps_CharlotteYvon Deschamps – La grosse Charlotte (Polydor; 1969)

Premier simple en solo, co-composé avec Jacques Perron (Vos Voisins). La production orchestrale étoffée est d’Yves Lapierre. Superbe! On sent particulièrement la transposition d’un monologue décapant de Deschamps sur la trame musicale : ici, le monologuiste personnifie un bully pour nous parler d’un sujet toujours d’actualité, l’intimidation.

Yvon Deschamps – Le sens de l’humour (Radio-Québec; 1974)

Yvon Deschamps – Allo, Allo (Polydor; 1971)

Second 45 tours de Deschamps (co-écrit avec Perron), cette fois avec Vos Voisins en accompagnement.

Judy Richards, Yvon Deschamps & Vos Voisins avec Bill Gagnon (Archives: Serge Paquin).

Judy Richards, Yvon Deschamps & Vos Voisins avec Bill Gagnon (Archives: Serge Paquin).

unionsExtrait – Les ressources, richesses du Québec (BanQ; 1968/2012)

Sketch tiré du spectacle L’Osstidcho, présenté au Théâtre de Quat’Sous le 20 juin 1968. Longtemps considérées perdus, ces enregistrements ont été numérisés et sont offerts GRATUITEMENT sur le site de la BanQ. Si ce n’est pas déjà fait, allez tendre l’oreille.

Yvon Deschamps – Le monde sont malades (Polydor; 1969)

Extrait du premier long jeu, Les unions qu’ossa donne, avec sa pochette typographique parmi les plus icôniques du Québec! Pour son premier album, Deschamps bénéficie de l’accompagnement des musiciens du Jazz Libre du Québec, qui en plus d’avoir collaboré à l’Osstidcho, contribuaient parallèlement aux albums de Robert Charlebois, Louise Forestier et même Luc & Lise (Double Jeu).

PUBLICITÉ – Yvon Deschamps – Oxfam (1973)

osstidchoMouffe, Charlebois, Deschamps & Forestier – Down in the south (Gamma; 1969)

Extrait du 45 tours La fin du monde / Down in the south, sertie d’une pochette-photo blanche évidemment pour rappeler les costumes des comédiens de l’Osstidcho, déjà un clin d’oeil à l’hostie.

Yvon Deschamps – La honte (Polydor; 1970)

Extrait de l’album Le p’tit Jésus / Le foétus, sur lequel la composition du groupe Vos Voisins se modifie quelque peu pour accueillir Judy Richards et Bill Gagnon (VEBB). Ce dernier nous écrit: Oui J’ai été avec Louise et Yvon (15 spectacles) et puis avec Yvon seul par la suite en 1969 pour 90 spectacles au Patriote.En 1970, j’ai participé à quelques 225 spectacles dont trois mois consécutifs à la Place des Arts.

Pochette interne "Le Foetus".

Pochette interne “Le Foetus”.

Yvon Deschamps – J’en peux plus (Polydor; 1971)

Extrait blues-rock de l’album Cable TV.

Louise Forestier – Comment comment? (Gamma; 1968)

Des paroles de Deschamps sur une trame musicale de Jacques Perron. En plus d’écrire ses propres chansons, Deschamps a aussi adapté à la même époque With a little help from my friends des Beatles pour Donald Lautrec.

Mouffe, Charlebois, Deschamps & Forestier – La fin du Monde (Gamma; 1969)

Partagez

2 Commentaires

Entièrement d’accord avec toi à propos du catalogue de Claude Léveillée ! Bel éditorial !

Merci Sylvain! J’aurais pu en ajouter d’autres.. comme Monique Leyrac, tiens.

Laissez un commentaire