Rincez-vous l’oeil! Lors de notre récente émission sous le thème de L’autre folk… , nous vous avions promis une rare prestation du trio folk hippie Le coeur d’une génération. La voici! Après un album en 1969 et quelques simples (dont le succès Pierrot les cheveux ) pour les Disques Gamma, le groupe fut approché par Cinépix et les Disques GAP afin de contribuer une pièce pour la bande sonore du long métrage Y’a plus de trou à Percé. Le groupe proposa la chanson Mon amour , leur dernier legs sur vinyl, et l’intepréta en lipsynch à la fin du film sur une scène décorée d’une immense bouteille de ketchup Heinz.

 

Le trio était composé originellement de Claude Michon (ex-Les Aristocrates), Alain Robert (ex-Les Aristocrates) et de Louise Themens-Torrani. En 1970, Denis Forcier, ex-guitariste du groupe Les Sultans, se joint à l’aventure afin de remplacer Robert. Vous pouvez d’ailleurs l’apercevoir sur la droite, barbu et épanoui. Quelques mois plus tard, le trio prendrait une courte pause pendant la grossesse Themens-Torrani avant de se dissoudre.

 

Lors d’une récente entrevue avec Jean Lévesque (du duo Jean & Steve), il me confiait que le tournage avait initialement commandé une scène épique, filmée à bord d’un hélicoptère, où on voyait une horde de hippies (incluant Lévesque) batifollant sur le toît du Rocher Percé. Ultimement, cette scène ne fut pas incluse et fut remplacée par une autre similaire montrant un couple becottant sur le même rocher… Fallait le faire! Peu peuvent se vanter aujourd’hui d’être membre du Percé-Rock-High-Club…  ; )

 

Profitez bien de cette rare scène puisque Youtube ne tardera pas à s’offusquer de l’abus de substances et de la nudité qu’elle contient. Entre temps, bon visionnement!

Partagez

No Commentaires

Laissez un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.