luclise_flyer

ipyranasAujourd’hui, on délaisse en partie la Belle Province pour explorer quelques adaptations internationales méconnues de chansons québécoises! Des artistes québécois qui ont vu leurs albums ou 45 tours être pressés à l’international, on en connait; qu’on pense à ceux signés chez Barclay ou Gamma… Toutefois, si durant les années 60-70, plusieurs artistes d’ici choisissaient d’adapter des chansons méconnues, le plus souvent extraite d’une face B puisée dans le catalogue international, pour mieux se démarquer… eh ben, je me suis dit qu’il fallait aussi considérer que des musiciens internationaux pigeaient aussi dans le répertoire québécois pour reprendre chez-eux des tubes, mais aussi des chansons moins connues…

Si vous avez d’autres exemples pertinents ou surprenant, écrivez-nous ou visitez notre page Facebook. Entre temps, bonne écoute!

I Pyranas – Sophie (RCA; 1969)

Merci Sylvain Michaud (Le Parolier) pour cette redécouverte! Ce groupe italien ne semble avoir pressé que cet  unique 45 tours, reprenant le succès que Robert Charlebois avait imaginé avec le poète Claude Péloquin en 1968.
Lié à la série télévisée italienne Triangolo Rosso (1967-1969), bien qu’aucun personnage nommé Sophie n’y jouait…

rings-and-things-strange-things-are-happening-fontana-2Rings & Things – To me, to me, to me (Trax; octobre 1968)

Quatuor anglophone de Montréal; leur chanteuse se nommait Lisa Taan. Protégés du producteur Martin Martin (Martin Hillman aka Billy aka Marty Hill), leur simple sera le 3e publié sur l’étiquette de Martin, Trax, à l’automne 1968 et bénéficiera même d’un pressage hollandais avec pochette-photo. Leur 45 tours est surtout convoité pour la face A (Strange things are happening), ce qui en fait un des 45 tours les plus recherchés du Québec à l’international. Chose certaine, Martin avait une vision internationale pour les artistes qu’il produisait.

Formula V – Tu amor mi amor (avec intro; 1969)

Comment un groupe espagnol a-t’il donc hérité de cette même chanson? Los Formula ou Formula V est un groupe fort populaire, originaire de Madrid, et qui adapta ce titre en face B de leur 5e simple de 1969. On peut voir le groupe chanter sur scène leur reprise dans le film pour la télévision « Especial Nochevieja 1968 » (Spéciale du Nouvel An 1968) et cottoyer d’autres groupes comme Los Bravos ou Los Tonys.

Luc & Lise à Rio.

Luc & Lise à Rio.

The Cousineaus – Put it off ‘til september (London; 1970)

Un des deux simples publiés par le duo formé de Luc & Lise Cousineau sous ce sobriquet anglophone. Après un passage remarqué au Midem de Cannes, Luc & Lise sont choisis pour représenter le Canada au 5e Festival Internacional de Cancao Popular de Rio où ils accèderont à la Finale sans toutefois la remporter… Ils chanteront devant une foule de 32 000 spectateurs et lanceront même leur simple localement. 2 albums sont pressés en marge du Festival dont un intitulé « Parte Intercional » qui regroupe la plupart des interprètes venus de l’extérieur du Brésil. Curieusement, Les Cousineau seront les seuls à voir leur chanson remplacée par une adaptation réalisée par un duo brésilien nommé… Les Amis.

Les Amis – Put it off ‘til september (Polydor; 1970)

Obligation contractuelle? Passe-droite auprès du réalisateur de cette compilation? Qui étaient Les Amis? On attend des nouvelles de Luc Cousineau et on tâchera d’élucider ce mystère…

Festival Rio P

Guy Durosier – Pancho (Carib; 1962)

Extrait du 6e album de Durosier, Been travelin’, publié à l’extérieur du Québec et offrant cette composition méconnue de Félix Leclerc. Durosier reprendrait aussi Bozo de Leclerc sur ce même album, mais aussi Claude Léveillée à deux reprises sur un de ses albums des années 70. L’album a depuis été remasterisé/réédité sous le titre Courrier d’Haiti.

Félix Leclerc & Florent.

Félix Leclerc & Florent, dans une loge de Bobino (Paris, 1966).

Qu’en est-il des talents locaux qui ont eu exclusivement du succès à l’extérieur de la province? Florent Veilleux est un québécois, né en 1941 et issu d’une famille de 15 enfants. Après avoir opéré sa propre boutique de radio-télévision, il quitte le pays au début de la vingtaine pour Bruxelles afin d’y entreprendre des études médicales. Parallèlement, il chantait aussi dans de petits clubs les succès de Vigneault, Claude Gauthier ou Félix Leclerc (qu’il rencontrera d’ailleurs). En déménageant à Paris, il décroche un premier contrat en septembre 1965, est remarqué par Guy Béart à l’Alhambra (il signe d’ailleurs les notes de son disque!). Celui qui voulait suivre dans les traces de Bourvil enregistrera quelques 8 EP et simples entre 1966 et 1970. Il quitte la France au début des années 80 et vit toujours à Montréal où il est depuis mieux connu comme artiste multi-disciplinaire pataphysicien (science des solutions imaginaires). Jamais banal!

Florent – La jeunesse d’Aujourd’hui (Columbia; 1966)

Un de ses plus grands succès en France, avec notamment la pièce Parapapout. Titre de Michel Choquette (aka Gabélus Côté, auteur de Cauchemar popularisé par Robert Charlebois), adapté au Québec par Denise Filiatrault et Jean Roger.

Florent – La Sophie (Columbia; 1967)

Sa composition, un extrait de son 4e EP, avec des arrangements de Paul Piot.

francoisguy_takemeFrançois Guy – Take me (Barclay; janvier 1974)

Composition originale publiée sur le premier album en solo de l’ex-membre des Sinners / La Révolution Française, en 45 tours ainsi que sur 2 pressages européens sur Polydor et CBC. Joe Dassin ne pouvait l’irgnorer…

Joe Dassin – C’est du mélo (CBS; juin 1974)

Adaptatation de Pierre Delanoë ne sera pas incluse sur un de ses albums, mais sera proposée ne face B du simple « Si tu viens au monde ».

De Civilians – Jij was allang niet meer van mij (Elfe; 1970)

Il n’est pas surprenant de constater que le mégatube de Marc Hamilton ait été adapté à l’international. D’ailleurs, le chanteur français Hervé Villard en réaliserait au moins 2 adaptations en italien puis en allemand. Un simple pour le groupe hollandais, aussi inclus en guise d’ouverture sur leur unique album éponyme de 1970.

Partagez

No Commentaires

Laissez un commentaire