Photo de “Sir” Paul prise tout de suite après son écoute de “Il” (“Help”) de Madame St-Onge

Le plaisir était au rendez-vous ce soir, alors que nous nous sommes offert une heure de pur bonheur en se penchant sur l’influence des Beatles sur la pop québécoise, en l’honneur de la visite de Sir MACCA à Montréal!

On ne vous apprend rien : l’influence des Beatles sur la musique populaire est gigantesque. Et pas seulement dans la culture anglosaxonne : des groupes à guitares et au son Beatlesesque ont fait surface peu de temps après 1964, dans tous les pays et dans toutes les langues. Pourtant, au Québec, nous avons tendance à croire que l’influence des Beatles ici se limite aux Baronnets et aux reprises “yéyé”. Détrompez-vous : au Québec, l’influence allait bien au-delà de tout ça. Qu’on pense à Ferland et son “Monsieur Gobeil” ou André Perry, le “George Martin” du Québec (qui plus tard enregistrera “Give Peace a Chance”), les Sinners ou même Charlebois, les Beatles ont chambardé le Québec!

Et puis vlan : à Mondo P.Q., on aime les reprises québécoises des Beatles! Je dirais même plus: quelques-unes des reprises d’ici figurent parmi les meilleures de l’époque. La dernière demi-heure de notre émission était justement consacrée à certaines de nos reprises “Made in Québec” préférées des Beatles. La version de “Stawberry Fields Forever” du groupe montréalais Life est sidérante, et celle de “The Night Before” de Renée Martel, magnifique. Les arrangements de George Lagios soufflent tout sur leur passage! Et que dire de la version de “She’s Leaving Home” de l’Infonie?

Renée Martel

Le temps manquait, alors régalez-vous de quelques extraits additionnels plus bas, dont une que nous n’avons pas osé jouer en ondes: Madame St-Onge et son adaptation de Help, “Il”. Incroyable mais vrai : cet album chanté par l’épouse de Johnny Farago est considéré comme un des plus étrange de la province et, par surcroît (la parodie des Beatles aidant), est recherché de par le monde. Tellement qu’il vous en coûterait 100 $ sur eBay pour une copie originale…

Je me permet cette anecdote : lorsque je travaillais au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens à Toronto, j’avais fait entendre la version de “Help” de Madame St-Onge à un membre du C.A., qui m’avait confié que Paul McCartney était un fan de reprises “novelty” des pièces des Beatles. La personne en question (qui était et est toujours une personnalité disons bien connue dans l’industrie du disque du Québec) m’avait alors demandé de lui envoyer le MP3 pour qu’il puisse à son tour l’envoyer à MACCA (!) qui selon lui, allait “freaker de bonheur” (et oui, cette personne avait l’adresse courriel personnelle de Sir Paul). Est-ce que Ti-Paul a aimé la version de “Help” de Madame St-Onge? Je reste tout comme vous sans réponse…

– Mimi la twisteuse

Serge BlouinBonjour John (Carrousel; 1967)

Jay BoivinLe Cirque (DSP; 1969)

ValjeanImagine (TRAX; 1968)

Guy RhéaumeSunny Day (Disques Reso; 1974)

Denis ForcierC’est mon ami, mon frère (PGP; 1973)

Les Minous BlancsPour mon anniversaire, je voudrais un Classel (Jupiter; 1964)

Les ingénuesNous aimons les Baronnets (Premiere; 1964)

LifeStrawberry Fields Forever (Polydor; 1969)

Renée MartelUn certain soir (The Night Before) (Nobel; 1969)

PlumeDoctor Robert (Citation; 1967)

Andrée LalondeRien pour faire une chanson (Run for your Life) (Disco Prestige; 1967)

Sylvie-AnneUn tours dehors (Day Tripper) (Dorval; 1967)

Anne RenéeJe veux savoir (You won’t see me) (Nobel; 1974)

Partagez

No Commentaires

Laissez un commentaire